FICHE TECHNIQUE 

MA TRÈS CHAIR FRAÎCHE

Date de production : Novembre 2020

Durée : 2 minutes 28 secondes

Langue : Français (ST Anglais)

Pays de production : Canada

Compagnie de production : Studio NZ

Crédit

Horace : Étienne Geffroy

Élise : Justine Garrel

Agnès : Julie Maron

Philippe : Randy Delpierre

Réalisation, Production, Scénario, Montage : Nicolas Combettes

Directeur de la photographie : Antoine Doan

Arrangement sonore et musique originale : Nicolas Gigou

Chef maquillage : Marie-Ève Beaupré

Assistant Maquillage : Dascil Elferink-Mederos

Photographe de plateau : Fernando Calderon

Régie de plateau : Marieke Elferink

Traduction des dialogues : Aljosa Jotanovic, Raphael Bendahan

affiche_matreschairfraiche.jpg

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

Sypnosis

Horace, le corps en décomposition pose des questions existentielles au repas qu’il déguste.  Il savoure le doigt d’une femme dont il recrache une bague de fiançailles. Sa femme, dans un état similaire à lui, menottée à la porte du réfrigérateur tente de toutes ses forces de se joindre au festin. 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/25

Description

À l'origine du projet, un défi dans le cadre d'une rencontre mensuelle de cinéastes. Le défi, organisé par Kino Montréal (1), consiste à réaliser un court-métrage d'une durée maximale de 2 minutes comportant des contraintes techniques. Celles-ci furent, pour le mois de novembre 2020, axées sur le son en post-production. Chaque équipe de réalisation travaillant sur un projet devait tourner le film en muet. Tout le son devait être  réalisé en post-production, des doublages de dialogues, de la musique aux bruitages. C'est grâce à une équipe de passionnés, qui sans autre budget que de faibles économies, que le film a pu être réalisé en moins de 3 semaines. 

 

Le concept du film était dans un premier temps de répondre au défi technique. Un environnement glauque où le malaise appuie le caractère des ambiances sonores. Dans un second temps, l'imagerie du film, le cannibalisme, la crise existentielle d'un homme dans ses angoisses personnelles, donne une caricature sur le clivage social en temps de crise sanitaire. 

 

(1) Kino Montréal : Kino est un mouvement cinématographique international, consistant à réaliser des films sans budget, dans un esprit d’entraide, non-compétitif, de liberté et de bienveillance. Ce mouvement a commencé à Montréal, au Québec, en février 1999 avec Kino Montréal et il compte maintenant une centaine de cellules actives à travers le monde.

Distinction

Le film a reçu 3 sélections en festival international de cinéma. D'abord en décembre 2020, le festival Short to the point à Bucarest sélectionne le film pour la catégorie très court-métrage. En février 2021, c'est le très réputé studio Pinewood du Royaume-Unie qui remarque le film pour un concours sur la scène internationale. Et pour finir, c'est le festival montréalais Fantasia qui pour une 25éme édition très particulière met à l'honneur ce film qui n'était au départ qu'un simple défi cinématographique. 

STTP - Official Selection Laurel - Black
OFFICIAL SELECTION - First-Time Filmmake